Itinéraires

Itinéraires - Le printemps

Le printemps - Été- Automme- Hiver

 

Dès disparition des températures hivernales, le métabolisme végétal reprend et commence la saison du renouveau: premiers bourgeons, premières plantules et bientôt les premières fleurs. 60% de la flore des Baléares éclot au printemps.

L'itinéraire printanier est à faire d'Avril à Juin et concerne toutes les zones M1-M2-M3-M4-M5-M6, chaque plante étant facilement repérée par sa plaque d'identité.

Pollinisation et reproduction sexuée des plantes à fleurs:

Un petit rappel sur ce sujet avant d'entamer la visite vous aidera, non seulement à mieux comprendre la diversité des fleurs rencontrées mais surtout à faire le lien entre leur morphologie et leur mode de reproduction.

Eléments mâles: les étamines, leurs anthères et le pollen.

Eléments femelles: l'ovaire, le pistil et les stigmales...la Pollinisation étant le processus par lequel le pollen va des anthères des étamines aux stigmates du pistil.

Ce processus peut se faire de diverses manières:

  • soit à l'aide du vent  ( = pollinisation anémophile), c'est surtout le cas chez les fleurs aux étamines saillantes gorgées de pollen que le moindre toucher ou courant d'air pourra disperser au loin.
  • soit grâce aux insectes (= pollinisation entomophile), la seule possible pour les fleurs aux étamines cachées, enfouies dans des corolles plus ou moins fermées que seules les trompes insectifères attirées par le nectar, pourront atteindre se chargeant du pollen...avant d'aller butiner et féconder d'autres plantes plus loin situées. C'est un mode qui peut être très sélectif: tel type d'insecte ne pouvant aller et n'allant que sur tel type de fleur.
  • soit par l'intermédiaire de l'eau ( = pollinisation hydrophile), cas des plantes des zones humides où c'est l'eau qui assure le transport du pollen d'une plante à l'autre.
  • enfin une 4º possibilité est la pollinisation autogame ne nécessitant donc le recours à aucun vecteur, la plante étant conformée de telle manière qu'elle peut se féconder elle-même.

Plantes à voir:

 

Du latin vincire = attacher, lier en référence à ses tiges sarmenteuses. Dénommée "herbe laiteuse" en espagnol, c'est une vivace fleurissant dès le mois de Février qu'on rencontre dans les forêts, buissons de ronces, fossés humides et ombragés, ravins. Vinca minor, absente en région méditerranéenne est actuellement utilisée en médecine pour les propiété vaso-dilatatrices de son alcaloïde, la vincamine, puissant stimulant de l'oxygénation artérielle, notamment cérébrale.
  
Hôte des bancs de sable, cet hélianthème pérenne, cespiteux, couvert d'un duvert blanchâtre, n'existe qu'à Majorque (Ibiza?) et à l'est de la péninsule. Il tire son nom de la ressemblance apparente de ses boutons floraux avec la tête d'un petit chat.
 
M3 Erica arborea
Bruyère arbustive pouvant atteindre 3 mètres. Ses feuilles aciculaires et ses fleurs blanches poussant au printemps forment de grandes panicules pyramidales. Elles pousse dans les zones montagneuses de Majorque, Menorque et Cabrera, formant parfois de vastes peuplements. De sa racine est extrait un bois dont on peut fabriquer les pipes.
  
Tout comme le prunellier, l'épinier ou "prunier du berger" est un arbuste épineux de la famille des Rosacées pouvant faire jusqu'à 4 mètres de haut. Il fleurit entre Mars et Avril. Ses fleurs à odeur agréable donnent en automme, lorsque sont tombées les feuilles, des fruits charnus et de couleur rouge à 1 seul moyau (les cenelles). L'aubépine reste largement utilisée en médecine officielle et traditionnelle pour ses propiétés sédatives mises à profit pour le traitement des palpitations, insomnies légères, petite anxiété..
 
M5 Les orchidées 
Toutes les orchidées des Baléares sont protégées par le Décret 24/92.
Herbacées passant l'hiver à l'état rhizomateux, leur nom provient du grec "orkis" qui signifie testicule par allusion à la forme de leurs rhizomes.
Formes et couleurs de leurs fleurs en font d'excellents appâts pour les insectes pollinisateurs.
Le fruit est une capsule pouvant contenir des milliers de graines dont la germination nécessite non seulement la présence de strictes conditions de température et d'humidité, mais aussi la présence d'une champignon symbiotique. Si une seule de ces conditions manque, une grande quantité de graines ne pourra fructifier et sera définitivement perdue, raison pour laquelle les orchidées produisent tant de graines pour assurer leur survie.
 
  
M6 Silene cambessedesii
Le "petit moulin" comme on aime le nommer à Formentera est un endémisme des Pithyuses et des régions orientales de la Péninsule Ibérique. Annuelle aux petites fleurs roses vivant sur les plages et dunes, c'est une espèce fortement menacée par l'urbanisme sauvage du littoral. Considérée comme vulnérable par l'UICN, ses graines sont donc conservées dans notre banque.
 
M7 Echium acanthocarpum
Connu aux Canaries sous le nom de "tajinaste" le genre Echium a parmi ses plus beaux représentants ce tajinaste bleu ou tajinaste de La Gomera aux longues inflorescences de couleur bleu azur et larges feuilles d'un vert fonçé.
Excellentes mellifères, ses fleurs sont très visitées par les abeilles.
Fleurissant dès l'hiver, c'est au printemps qu'il est le plus beau et qu'il faut le voir.
 
M8 Euphorbia rigida
Originaire du Bassin Méditerranéen, cette Euphorbia des terrains rocailleux, avide de soleil, fleurit en fin d'hiver et début du printemps.
Son latex très urticant nécessite le port de gants quand on la taille.
 
M9 Medicago strasseri
Endémique de Crète, c'est une proche parente de Medicago citrina présente à Cabrera et aux Iles Columbretes. Cest la coloration des fleurs qui permet de différencier les deux espèces: jaune orangé chez M. straseri  jaune citron M. citrina.
 
M10 Wisteria sinensis
Vulgairement appelée "glycine", cette grimpante très commune dans de nombreux jardins méditerranéens est originaire de  Chine et du Japon. Pouvant vivre jusqu'à 100 ans, elle atteint facilement les 15 métres de haut. Son délicat parfum attire de très nombreux insectes suçeurs de nectar pendant toute la période florifère.
 
M11 Borago officinalis
Fleurie au printemps, elle se repève vite à ses belles fleurs d'un intense bleu azur. Feuilles et fleurs sont utilisées pour décorer les cocktails, salades et pâtisseries.
Riche en sels minérauz et notamment en potassium, c'est une plante médicinale aux propriétés essentiellement diurétiques et sudorifiques mises à profit dans les infections urinaires et respiratoires, en infusion de fleurs ou de feuilles.
Elle peut également s'employer par voie externe comme adjuvant dans le traitement de certaines dermatoses comme la dermatie atopique, le psoriasis et le desséchement cutané lié à l'âge.
 
M13 L'orange - Citrus sinensis
La variété printanière cultivée dans la vallée de Sóller est "canoneta".
Sa forte teneur en jus, en fait l'orange idéale pour être pressée et donner d'excellents jus d'orange. Pouvant être mûre dès le printemps, c'est en été qu'elle donne son plein rendement.
 
Ainsi se termine notre visite printanière et nous vous donnons rendez-vous pour la visite d'été quand une grande partie des plantes amorcera sa production de fruits.